Ma femme est caudaliste

Ma femme a été marié à un caudaliste et veut recommencer…

Un caudaliste, moi je ne savais même pas ce que c’était. J’ai toujours eu une vie sexuelle très banale avec toutes les femmes avec qui j’ai été. À vrai dire, je n’ai vraiment pas été gâté de ce côté là.
Jusqu’à aujourd’hui, enfin, je crois… Si je vous dis ça, c’est parce que ma femme est une vraie accro au sexe. Ça fait environ six mois que nous sommes mariés et la flamme n’est toujours pas retombée. Moi, je m’amuse toujours autant avec elle au lit. Mais apparemment, elle a besoin d’encore un petit peu plus. Vous voyez de quoi je veux parler ? Pour ceux qui ne comprennent pas, écouter ce qui suit.

En réalité, ma femme a été marié pendant deux ans à un caudaliste. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est quelqu’un qui prend du plaisir à voir sa femme se faire baiser par un autre homme. Je sais que ça peut paraître assez étrange comme pratique, voire totalement déroutant. Mais c’est quelque chose qui plaît énormément à une petite partie de la population. Pour les hommes, c’est très bon. Et à vrai dire, pour les femmes, je pense que ça l’est  encore plus ! Et c’est d’ailleurs ce qui me fait un peu peur, quand elle m’a dit qu’elle voulait retenter cette expérience, ça voulait tout simplement dire qu’elle avait envie de coucher avec d’autres hommes.

Je n’ai pas trop su quoi lui répondre car elle a toujours été en avance sur moi niveau sexe. Et surtout, je ne voulais pas risquer de briser notre couple en l’interdisant de faire quelque chose qu’elle aime. Mais après tout, tout de même… c’est quand même quelque chose d’assez grave. Je ne savais pas si je devais accepter ou non qu’elle fasse l’amour avec d’autres hommes sous mes yeux. Mais finalement, comme d’habitude, j’ai cédé. On s’est donc mis au candaulisme et la première fois que j’ai vu un homme pénétrer dans ma chambre, s’allonger dans le lit conjugal et faire l’amour à ma femme, vous savez quoi ? Eh bien je me suis tout simplement branlé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *