Tromper ma femme, j'adore ça

Ma charmante inconnue me propose d’être sur ce tube porno

Tous les jours, en rentrant de mon job, je vais courir. Je fais toujours le même parcours. Je passe par un parc et c’est à chaque fois pareil. Tous les soirs, à la même heure, je vois une jeune femme sur un banc. Je n’ai jamais osé lui parler mais quand je cunni-sexe-oral-piperentre chez moi, je fonce me branler sur ce tube porno ! Pour tout vous dire, je ne sais pas pourquoi je n’ai jamais osé lui demander comment elle s’appelait. Elle doit m’intimider. Ce n’est pas n’importe qui pour moi, c’est la charmante inconnue que je croise tous les jours quand je vais courir…

C’est peut-être bizarre à dire mais elle me fait bander la cochonne comme sur ce tube porno. Elle ne fait rien de bandant en plus. Souvent, elle prends des notes et quand je passe devant elle, elle me fait des sourires. Je crois que je lui plaît mais je n’en suis pas sur. Du coup, chaque lendemain, je me dis que je vais aller lui parler. Ce jour-là, elle n’était plus sur son banc et je m’arrêtais de courir pour la chercher. Elle était derrière moi et elle n’était pas du tout comme d’habitude. On parlait et elle me proposait enfin d’être sur ce tube porno.

Je n’ai pas voulu connaître le prénom de ma charmante inconnue. Je préfèrais attendre. Tous les jours, je passe là et je ne l’ai pas fait. Je voulais la baiser pour ce tube porno en la traitant de tous les noms comme une salope. D’ailleurs, je ne l’ai pas baisé chez moi. On a fait ça dehors. C’était du sexe sale, crade mais c’est ce qu’elle aimait. Elle m’a dit qu’elle prenait des notes sur moi, qu’elle voulait baiser depuis très longtemps avec le charmant inconnu qui court. On est sur ce tube porno et je ne l’ai jamais revu.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *